Archives de catégorie : Ubuntu

Truc « Debian » mais qui irait pareillement à Ubuntu. Ou trucs Ubuntu-only, plus rare.

Migration MySQL vers MariaDB

Pourquoi ?

logo-MariaDB Pourquoi migrer sur MariaDB ?

Parce-que.

Evacuez les quelques craintes

Voilà, maintenant que les raisons sont données, je tenais juste à rassurer ceux qui hésiteraient à migrer de peur qu’un truc se passe mal et que le retour arrière soit compliqué. Que nenni.

Ca prend en gros 2 minutes et le service MySQL MariaDB est de retour, vos sites web fonctionnent (wordpress, n’importe quoi qui tourne avec PHP/MySQLi etc). Pour info, les commandes s’appellent encore mysql, donc mêmes vos scripts sont OK, /var/lib/mysql/ demeure ainsi etc. Je m’attendais à trouver des « alternatives » type « mysql » qui pointe vers « maria », mais même pas. Peut-etre plus tard ?
Je pense par contre que c’est le moment de migrer sans effort vers MariaDB (en l’occurrence sur Debian/Jessie en version MariaDB 10.0.x) Continuer la lecture

Apache, suhosin, wordpress et WP-Table Reloaded

apachewordpress

Le problème

Hop, un petit aide-mémoire à propos du plugin WP-Table Reloaded pour WordPress sur un serveur avec patch suhosin.
Sur des gros tableaux, impossible de faire la moindre mise à jour en live du tableau, car le patch suhosin limite (c’est son rôle) la taille de certains formulaires, longueurs de noms de variables etc, ou alors, il tronque certains tableaux.
Seul l’import initial se passe bien. Ensuite, c’est la galère.

La solution ?

Il faut régler suhosin plus finement Continuer la lecture

Ralentir le débit de postfix pour wanadoo/orange

Si vous avez un serveur d’envoi de mails (je ne parle pas d’être un spammeur) et beaucoup d’abonnés chez Wanadoo et Orange, vous risquez fort le rejet temporaire de votre serveur si le débit d’envoi est trop fort.
C’est ce qui m’est arrivé et hop, 5000 mails entassés dans la file de postfix.

On peut donc créer une file spéciale dans le master.cf de postfix et une règle de transport pour ces domaines, avec un débit réduit. Du moment où j’ai rechargé la configuration postfix et relancer le traitement de la file, magie, en 1 heure, les 5000 mails étaient distribués.

Pour ce faire, j’ai utilisé les documentations suivantes et adapté au contexte « configuration postfix définie dans MySQL », comme expliqué dans mes articles précédents, toujours d’actualité. Continuer la lecture

Nagios : supervision d’une base Oracle

Hop, j’ai trouvé ça : http://labs.consol.de/nagios/check_oracle_health/ repéré sur exchange.nagios.org.
Y’a aussi le pendant pour MySQL, MSSQL etc. A voir à l’occasion.

Ca permet de contrôler depuis Nagios tout un tas de choses dans une instance Oracle : hit ratio, nb de sessions, vitesse de remplissage des redo logs, espace libre des tablespaces etc.
Avec ça et Oracle ToolBox que je décris là, y’a de quoi surveiller et optimiser.

L’installation de ce plug-in est assez simple. Le plus dur est d’avoir un environnement PERL/Oracle fonctionnel. Je le décris dans un précédent article, car ça bug un peu.

Installation

Ensuite, il faut simplement Continuer la lecture

libdbd-oracle-perl sur Debian

J’ai besoin du module Oracle pour PERL. Fastoche, c’est le paquet « libdbd-oracle-perl ».
Manque de bol, il dépend d’un paquet virtuel (qui n’existe pas, rapport aux licences non-libres, Debian, et toute cette philosophie). Ledit paquet est « oracle-instantclient-basic ».

Pas de problème me direz-vous, c’est le genre de trucs qui traîne chez Oracle.
Oui oui, d’ailleurs je décris son installation dans un précédent article. Dommage, le paquet ainsi installé est nommé « oracle-instantclient11.1-basic » et non « oracle-instantclient-basic ».

Après un peu de Google, n’arrivant pas à forcer l’installation sans respecter la dépendance, j’ai choisi d’installer le module DBD::Oracle (de son petit nom) à la main depuis CPAN (la base des modules PERL pour les autistes adorant PERL < --- troll). Et là encore, c'est douloureux. Je décris donc ici en bref les commandes à taper pour que ça se fasse tout seul. Je considère que la doc mentionnée ci-dessus a été suivie, donc vous avez un client Oracle fonctionnel testé avec SQLPlus par exemple. Let's go. Continuer la lecture

Lancer un binaire 32 bits sur une Debian 64 bits

Hop,

J’ai un serveur assez puissant sous la main, pratique pour « remuxer » du gros fichier rapidement. Je vous passe les détails 🙂
Bref, voilà que je lance tsMuxerGUI à distance (via un déport d’affichage) et plouf, rien. Pas un message d’erreur, rien dans les logs, j’ai mis quelques instants à comprendre pourquoi le programme ne se lançait pas. Alors que le même binaire tourne habituellement bien sur mes autres machines.
Avant de me rappeler que le serveur était en 64 bits. Bah oui, du 32 bits sur une machine 64 bits, de base, ça passe pas hyper bien 🙂 Mais je tenais à trouver une solution simple. Continuer la lecture

postfix, utilisateurs virtuels et appels à procmail

Hello,
Dans un précédent article, j’avais expliqué comment faire en sorte qu’une installation postfix/amavis/…/mysql – avec donc des domaines et des utilisateurs virtuels – puisse faire appeler « procmail » afin de passer le relai à « vacation », l’outil de répondeur automatique d’absence.
Depuis, j’ai trouvé plus élégant pour passer des règles plus complètes à procmail (quitte à envoyer à vacation ensuite). C’est juste beaucoup plus joli et mieux construit. J’explique – toujours en partant d’une conf postfix/amavis/mysql comme celle que je décris dans des précédents articles. Continuer la lecture

Changer son mot de passe dans roundcubemail+postfix+utilisateurs virtuels

Dans la lignée des articles suivant :

Voici maintenant comment « configurer et activer le plugin de changement de mot de passe dans roundcubemail (actuellement v0.4) sur des utilisateurs virtuels (SQL)« . Depuis la 0.4, le plugin est intégré et propre. Pas la peine d’ajouter du code PHP un peu partout.
Notez que le plugin est modulaire et gère des « drivers » pour l’authentification : sql, ldap, poppassd, cyrus/SASL etc.
Allez, let’s go! Continuer la lecture

Accéder à un serveur linux en partage Windows, vite fait

Petit besoin simple : un joli serveur Debian qui fait ce qu’il a à faire. Mais un besoin d’accéder simplement et rapidement à quelques répertoires depuis des PC Windows en domaine.
L’idée est d’installer Samba sur ce serveur en le limitant à une configuration minimaliste donnant un accès en lecture.
Attention, on est loin d’une vraie conf Samba. Mais pour vous éviter beaucoup de lecture, si votre besoin est celui-ci, suivez le guide, c’est rapide… Continuer la lecture