Archives mensuelles : novembre 2010

Nagios : supervision d’une base Oracle

Hop, j’ai trouvé ça : http://labs.consol.de/nagios/check_oracle_health/ repéré sur exchange.nagios.org.
Y’a aussi le pendant pour MySQL, MSSQL etc. A voir à l’occasion.

Ca permet de contrôler depuis Nagios tout un tas de choses dans une instance Oracle : hit ratio, nb de sessions, vitesse de remplissage des redo logs, espace libre des tablespaces etc.
Avec ça et Oracle ToolBox que je décris là, y’a de quoi surveiller et optimiser.

L’installation de ce plug-in est assez simple. Le plus dur est d’avoir un environnement PERL/Oracle fonctionnel. Je le décris dans un précédent article, car ça bug un peu.

Installation

Ensuite, il faut simplement Continuer la lecture

libdbd-oracle-perl sur Debian

J’ai besoin du module Oracle pour PERL. Fastoche, c’est le paquet « libdbd-oracle-perl ».
Manque de bol, il dépend d’un paquet virtuel (qui n’existe pas, rapport aux licences non-libres, Debian, et toute cette philosophie). Ledit paquet est « oracle-instantclient-basic ».

Pas de problème me direz-vous, c’est le genre de trucs qui traîne chez Oracle.
Oui oui, d’ailleurs je décris son installation dans un précédent article. Dommage, le paquet ainsi installé est nommé « oracle-instantclient11.1-basic » et non « oracle-instantclient-basic ».

Après un peu de Google, n’arrivant pas à forcer l’installation sans respecter la dépendance, j’ai choisi d’installer le module DBD::Oracle (de son petit nom) à la main depuis CPAN (la base des modules PERL pour les autistes adorant PERL < --- troll). Et là encore, c'est douloureux. Je décris donc ici en bref les commandes à taper pour que ça se fasse tout seul. Je considère que la doc mentionnée ci-dessus a été suivie, donc vous avez un client Oracle fonctionnel testé avec SQLPlus par exemple. Let's go. Continuer la lecture