Migration MySQL vers MariaDB

closeCet article a été publié il y a 1 an 10 mois 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Pourquoi ?

logo-MariaDB Pourquoi migrer sur MariaDB ?

Parce-que.

Evacuez les quelques craintes

Voilà, maintenant que les raisons sont données, je tenais juste à rassurer ceux qui hésiteraient à migrer de peur qu’un truc se passe mal et que le retour arrière soit compliqué. Que nenni.

Ca prend en gros 2 minutes et le service MySQL MariaDB est de retour, vos sites web fonctionnent (wordpress, n’importe quoi qui tourne avec PHP/MySQLi etc). Pour info, les commandes s’appellent encore mysql, donc mêmes vos scripts sont OK, /var/lib/mysql/ demeure ainsi etc. Je m’attendais à trouver des « alternatives » type « mysql » qui pointe vers « maria », mais même pas. Peut-etre plus tard ?
Je pense par contre que c’est le moment de migrer sans effort vers MariaDB (en l’occurrence sur Debian/Jessie en version MariaDB 10.0.x) et de profiter potentiellement de ses nouveautés (lire sur le web, notamment , là pour des conseils sur des ajustements de my.cnf, là pour de l’historique…). A mon avis, si MariaDB poursuit longtemps ses évolutions, les différences feront que le processus de migration sera un peu plus compliqué dans le futur. Encore qu’un bon package Debian embarquera certainement LE script qui facilite la tâche. M’enfin dans le doute.

Lancez la manip

1) Faites un backup (on sait jamais), style mysqldump --lock-tables --skip-lock-tables --all-databases -u root -p | bzip2 -9 > avant.migration.maria.sql.bz2
2) Préparez-vous un mot de passe root pour la base, pas nécessairement celui d’avant
3) Lancez aptitude install mariadb-server
4) Répondez « yes » bien sûr à la proposition de reprise des bases MySQL existantes – qui, soulignons-le, ne sont pas effacées lors de la désinstallation de MySQL ; ce n’est pas une purge et encore moins avec effacement des bases
5) C’est fini. Annoncez à votre boss qu’il reste encore 2/3 jours de préparation et d’ici là, profitez de ce temps libre 🙂

Une réflexion au sujet de « Migration MySQL vers MariaDB »

  1. Ping : Site Title

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *