Catégories
Debian mails planet-libre.org

mailing-lists multi-domaine avec mailman sur un postfix « virtuel » (mysql)

Nouvel article pour compléter tous ceux sur l’installation d’un serveur de mails bien complet (voir ces tags).
Cette fois il s’agit d’ajouter un outil de gestion de mailing-lists avec inscription, désinscription, modération etc.
Bref, au choix, je pensais à « sympa » (dont j’ai déjà un peu parlé) ou mailman, que je ne connaissais pas.

  • « sympa » en mode multi-domaine, arrêtez-moi si je me trompe, sur une installation postfix « virtuelle » (utilisateurs en base MySQL), c’était loin d’être gagné. Mal documenté à mon goût sur la partie multi-domaine.
  • « mailman » semblait pouvoir faire tout ça, avec une interface web (et ligne de commande) assez ancestrale, mais suffisante, efficace et qui marche 🙂

Deux points de détails à bien regarder, qui m’ont fait faire cet article afin de ne pas oublier tout ça et que ça puisse resservir :

  • l’interconnexion de mailman avec la partie Mysql de postfix
  • le multi-domaine, afin de pouvoir gérer des listes genre liste1@domaine1.fr et liste2@domaine2.com, ces 2 domaines étant hébergés sur la même machine, la même installation postfix

Allez hop, c’est parti pour l’installation et les détails de configuration.
Voyez d’abord mes articles sur l’installation complète postfix/mysql/amavis/spamassassin/etc histoire de situer de quoi je parle.

Catégories
Debian mails planet-libre.org

postfix : utilisateurs « virtuels » MySQL ; accès POP3[S], IMAP[S], SASL et TLS ; quota (bingo, j’ai tout mis dans le titre)

Introduction

Hop,
Après ma doc d’initiation Debian, où un rapide chapitre est consacré au montage d’un serveur postfix, spamassassin, greylisting etc, dans une configuration simple,
Après cet article sur le montage complet cette fois, en incluant amavisd-new, anti-virus etc,
=> Voici le complément idéal, par exemple en PME (et même plus gros) :

  • Gestion d’utilisateurs virtuels, entendez par là « utilisateurs définis en base de données et non pas utilisateurs réels de l’OS ».
  • Mise en place de tout ce qu’il faut pour lire les mails (POP3, POP3S, IMAP, IMAPS) via les outils « courier-* »
  • Authentification via SASL
  • Mise en place d’authentification sécurisée plus forte pour l’envoi (TLS).

Pour le webmail, j’en ai parlé déjà quelques fois sur mon blog et dernièrement, la version 0.3 de roundcubemail a fait de gros progrès par rapport à la 0.1. Ca s’installe en 3 clics. Si j’ai le temps je ferai un article, mais c’est mal barré.