Installation WordPress sous Debian

closeCet article a été publié il y a 15 ans 3 mois 9 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

J’étais un peu déçu par le packaging Debian de WordPress à son installation (WordPress = le logiciel de blog que vous avez sous les yeux). Donc je livre 2/3 notes en vrac.

C’est tout au moins vrai avec la version wordpress 2.0.9-1 de Debian Etch.

Contrairement à des outils PHP comme Gallery 2, le « apt-get » ne donne rien de plus qu’une descente des fichiers dans /usr/share/[doc/]wordpress + un squelette « /etc/wordpress » globalement vide.
Pas d’outil automatiquement appelé pour initialiser la conf, créer le schéma de DB etc. Bouh, pas beau.

Bref, il faut finir à la main. Pas tout à fait justement.
Le mieux est de lire le fichier /usr/share/doc/wordpress/README.Debian (comme d’hab me direz-vous).
Ca explique les 2 incontournables :
– le fichier « /etc/apache2/conf.d/wordpress_par_exemple » à créer, contenant l’Alias et les droits
– un script « /usr/share/doc/wordpress/examples/setup-mysql » qui permet d’initialiser la base de données et le fichier PHP de configuration qui va bien « /etc/wordpress/config-votrehost.php »

Ensuite, vous pouvez tranquillement lancer la page standard du blog, qui verra que ce n’est pas configuré et vous enverra vers la page d’admin.

One comment

  1. Pour changer la « forme » des « permalinks », il faut penser à donner les droits d’écriture sur le fichier /etc/wordpress/htaccess (c’est le fichier où pointe le lien .htaccess du répertoire de wordpress (du code PHP je veux dire).
    Par exemple un petit : chgrp www-data /etc/wordpress/htaccess ; chmod 664 /etc/wordpress/htaccess

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.